Skip to contentSkip to navigation
Exigez que Netflix paie sa juste part!

Exigez que Netflix paie sa juste part!

Le saviez-vous? Le gouvernement canadien permet aux diffuseurs en ligne comme Netflix de jouer selon leurs propres règles, ce qui leur permet d’économiser des centaines de millions de dollars chaque année… au détriment de la culture canadienne!
Le saviez-vous? Le gouvernement canadien permet aux diffuseurs en ligne comme Netflix de jouer selon leurs propres règles, ce qui leur permet d’économiser des centaines de millions de dollars chaque année… au détriment de la culture canadienne!

Les radiodiffuseurs canadiens doivent dépenser 30% de leurs revenus sur du contenu canadien, comme des nouvelles locales et des histoires de chez nous. Mais, les diffuseurs en ligne tels que Netflix ne sont pas tenus de produire le moindre contenu canadien. Netflix ne perçoit même pas les taxes de vente au Canada!

Pourquoi M. Trudeau permet-il à Netflix de dicter ses propres règles?

En septembre 2017, le gouvernement fédéral se pétait les bretelles quand Netflix a annoncé qu’un budget de 100 millions de dollars serait alloué à des productions faites au Canada. Mais, si Netflix jouait selon les mêmes règles que les radiodiffuseurs canadiens, il devrait investir près du double de cette somme cette année, et davantage encore les années subséquentes selon la croissance de ses revenus.

Le gouvernement Trudeau a épargné à Netflix près d’un milliard de dollars sur cinq ans!

Imaginez toutes les histoires que les gens d’ici pourraient raconter si gouvernement décidait d’imposer ses propres règles aux diffuseurs en ligne, un contenu qui reflète notre société. Netflix serait bien meilleur.

Demandons à Justin Trudeau appliquer nos règles et de mettre fin au traitement de faveur de Netflix au Canada!

Il est temps que le gouvernement Trudeau crée un système de radiodiffusion équitable, où les firmes étrangères du numérique, telles que Netflix, paient leur juste part pour soutenir la culture et la programmation de chez nous.

Ajoutez votre voix maintenant!
Netflix: Un système inéquitable qui nous place au second rang