Skip to contentSkip to navigation
Joignez-vous
aux Amis
Radio-Canada doit renoncer à Tandem

Radio-Canada doit renoncer à Tandem

La crédibilité de Radio-Canada est en jeu!

Les AMIS de la radiodiffusion ont obtenu un enregistrement de Catherine Tait, la PDG de Radio-Canada, en train de s'exprimer sur Tandem, le controversé service de contenus commandités de la SRC. Ce qu'elle a dit aux employé.e.s est choquant.

Dans cette rencontre, Mme Tait affirmait que, même si le financement public le permettait, elle ne se départirait pas de la publicité car elle considère qu'elle rend Radio-Canada plus forte.

En gros, l'intérêt de commanditer du contenu est de le faire passer en douce au public, et de profiter de la confiance qu'il a envers son radiodiffuseur. Un service comme Tandem a beau être intéressant pour les entreprises privées, mais il nuira définitivement à la crédibilité de Radio-Canada à long terme. Il faut donc l'abolir.

Radio-Canada devrait être au service de l'intérêt public, et non des intérêts privés. Si Catherine Tait ne fait pas la distinction, elle devrait songer à un autre choix de carrière. Aidez-nous à la convaincre à renoncer à ce projet néfaste.

Aujourd'hui plus que jamais, nous devons pouvoir continuer de compter sur Radio-Canada pour nous démontrer les faits, nous partager notre culture et nous divertir sans nous faire passer de messages commandités en douce. Les grandes plateformes numériques comme Facebook le font déjà largement, mais Radio-Canada ne devrait pas se rabaisser au point d'imiter ce genre de comportement douteux. Elle doit faire mieux.

Bien sûr, les temps sont durs, les revenus publicitaires de Radio-Canada ont fondu avec l'arrivée de la pandémie, et le gouvernement ne lui apporte pas le soutien financier auquel elle devrait avoir accès, mais le contenu de marque n'est tout simplement pas une solution acceptable à ces problèmes.

Joignez votre voix à la nôtre et à celles de centaines de personnes qui ont fait carrière à Radio-Canada pour dire à Catherine Tait de renoncer à Tandem. Signez notre pétition.