Skip to contentSkip to navigation
Joignez-vous
aux Amis
Radio-Canada n'est pas à vendre!

Radio-Canada n'est pas à vendre!

L’existence de Radio-Canada telle qu’on la connait est menacée.

L’ancien ministre du cabinet de Stephen Harper, Erin O’Toole, a été élu chef du Parti conservateur du Canada. S’il devient Premier ministre, ce qui pourrait arriver dans les mois à venir, M. O’Toole vendrait plusieurs secteurs importants de CBC/Radio-Canada au secteur privé.

Le budget de notre radiodiffuseur public avait sévèrement été amputé lors du dernier règne conservateur, mais même Stephen Harper n’avait jamais osé proposer la privatisation de Radio-Canada.

M. O'Toole, qui compte sur l'électorat québécois pour remporter la prochaine élection, dit présentement ne pas vouloir privatiser les services français de notre radiodiffuseur public. Mais s'il est à l’aise de se débarrasser de la télévision et des services numériques de la CBC, quelle place pensez-vous qu’il accordera réellement à Radio-Canada une fois élu?

Il est impératif que nous passions rapidement à l’action pour éviter la catastrophe.

Si vous vous opposez au plan de privatisation de M. O’Toole, dites-le-lui maintenant.

Radio-Canada est un vecteur essentiel à la survie de notre culture. Aucun autre média n’est en mesure de refléter les diverses réalités de l’ensemble de nos concitoyens et concitoyennes en les informant et en les divertissant, et ce, de manière indépendante.

Erin O’Toole doit comprendre l’importance de Radio-Canada.

S’il vous plaît, écrivez-lui aujourd’hui pour lui dire que Radio-Canada n’est pas à vendre!