En savoir plus

Daniel Bernhard sera disponible pour commenter le renouvellement des licences de CBC/Radio-Canada

le 11 janvier 2021

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

TORONTO, le 11 janvier 2021 – Pour la première fois en près d’une décennie, le radiodiffuseur public se présentera devant le CRTC afin de défendre son bilan et ses projets d’avenir. Daniel Bernhard, directeur général des AMIS de la radiodiffusion, sera disponible pour commenter l’intervention de Radio-Canada. Par ailleurs, M. Bernhard comparaîtra le lundi 18 janvier devant le CRTC dans le cadre de cette audience pour faire valoir le point de vue des AMIS concernant l’avenir de la SRC.

LES ENJEUX Dans l’ensemble, la direction de Radio-Canada propose un plan axé sur la publicité, qui néglige sa mission traditionnelle de programmation de contenus d’information et de divertissement qui reflètent nos réalités. La direction veut également soustraire une partie de ses activités à l’examen du CRTC. Voici les principales questions qui, selon nous, devraient être abordées dans le cadre de l’audience :

Tandem et la publicité Le projet de contenu de marque, appelé Tandem, a été largement critiqué au sein de Radio-Canada, mais aussi par des milliers de personnes à l’externe, à un tel point que le CRTC en a fait un ajout de dernière minute au programme de l’audience. Ce projet mis sur pied par la direction de R-C dissimule des publicités parmi d’autres contenus radio-canadiens et cherche en fait à « tirer parti » de la crédibilité du journalisme de l’institution. Mais Tandem n’est pas le seul problème. Les murs payants et la présence de plus en plus de publicité sur les plateformes numériques soulignent le plan d’hyper-commercialisation de CBC/Radio-Canada. Malgré cela, ses revenus publicitaires diminuent depuis un certain temps, et avec la pandémie, la situation s’empire. Nous estimons que CBC/Radio-Canada réalisera un bénéfice net nul sur les ventes d’annonces (après prise en compte du coût des ventes) dès cette année. Pour cette raison, les AMIS demandent au CRTC d’éliminer progressivement les publicités des plateformes du radiodiffuseur public.

Les bulletins d’informations Après avoir coupé dans le budget de l’information depuis 2014, la direction propose maintenant de réduire ce même budget de 42%, soit de 87 millions de dollars, d’ici 2022-2023. Dans un contexte où les éditeurs et diffuseurs privés ferment leurs portes à un rythme sans précédent, les AMIS demanderont au CRTC d’ordonner au diffuseur public de maintenir des dépenses minimales et de desservir les petites et moyennes communautés lorsqu’elles sont abandonnées par les médias privés.

Responsabilité La direction de CBC/Radio-Canda a demandé au CRTC d’alléger ses obligations de présenter des dramatiques canadiennes, des émissions pour enfants et des nouvelles locales afin de pouvoir diffuser davantage de ce type d’émissions en ligne. Il y a cependant un hic : la direction refuse de divulguer tous les détails de ses projets numériques, affirmant qu’il s’agit d’activités non réglementées. Bien que nous favorisons l’expansion des services numériques, nous demandons au CRTC de rejeter cet argument. Des fonds publics sont utilisés pour financer les services numériques de CBC/Radio-Canada. Ils devraient donc être soumis à une divulgation complète et à des conditions de licence multiplateformes.

-30-

Pour toute autre information ou pour organiser une entrevue :

Sarah Andrews
sarah@les-amis.ca
613.808.7255