Skip to contentSkip to navigation
Joignez-vous
aux Amis
À voir au Festival Vues d'Afrique

À voir au Festival Vues d'Afrique

le
14 avril 2021

Dans le cadre de la 37e édition du Festival Vues d'Afrique, la programmatrice Aurore Laforge vous propose quelques-uns de ses coups de cœur parmi tous les films à voir cette année.

À voir au Festival Vues d'Afrique

Puisque la 37e édition du Festival international de cinéma Vues d’Afrique est en cours et que, pandémie oblige, elle se déroule en ligne pour la deuxième année de suite, vous rendant ainsi sa programmation accessible où que vous soyez sur le territoire canadien, nous avons invité Aurore Laforge, programmatrice responsable de la catégorie Regards d’ici, à partager avec vous quelques-uns de ses coups de cœur parmi tous les films qui sont au programme cette année. Bon festival!

Branchez-vous à votre culture en vous abonnant aujourd'hui!

Requis

Requis
Requis
Requis
Requis

Comme à chaque année, il est difficile de faire des choix. La 37e édition du Festival Vues d'Afrique, qui se déroule du 9 au 18 avril sur les plateformes de TV5,Cinéma Public,et sur notre site internet,ne déroge pas à la règle. Les films programmés répondent tous aux critères de Vues d'Afrique, mais hormis cet aspect-là, ils ont aussi été sélectionnés car ils ont tous quelque chose qui touche notre corde sensible, que ce soit par le sujet, l'esthétique, l'approche ou la créativité. Les réalisateurs et réalisatrices Québécois·es et Canadien·ne·s nous font voyager ailleurs en passant par Haïti, la Guinée, le Soudan du Sud, le Congo, le Rwanda, la Tunisie, le Kenya et plus encore, et nous font plonger dans leur univers, parfois intimiste, et nous partagent une part d'eux à travers leurs œuvres. Ils méritent tous de rayonner sur la scène montréalaise. Pour certains, ce sont encore des talents bruts, comme c’est la cas pour Laura Kamugisha avec son film Trait d'union,Reda Lahmouid avec Mutation,pour d'autres, il s'agit de talents accomplis, tel que Joseph Bitamba sélectionné pour son long métrage Les oubliées des Grands Lacs, Catherine Veilleux avec L'appel du djembé et bien d'autres. – Aurore Laforge, programmatrice du Festival Vues d’Afrique – Responsable de Regards d’ici

De terres à terre, de Benjamin Dourdet

De terres à terre, de Benjamin Dourdet

À travers son film, Benjamin Dourdet nous transporte avec sensibilité à la rencontre d'individus, traçant les portraits de ces hommes et femmes en exposant leurs différentes facettes. Le tout est fait avec des prises de parole honnêtes sur la question de l'appartenance, sans trop de scénarisation ni de dramatisation. Ce documentaire est très bien réalisé pour une petite production, et peint de manière efficace et avec simplicité des réalités sociales de l'identité en accord avec le territoire. – Aurore Laforge, Vues d'Afrique

Le violon, d'Edson Sithole

Le violon, d'Edson Sithole

Ce film est profondément humain. Il traite d'un sujet universel qui touche beaucoup de familles et de jeunes qui peuvent s'identifier en le regardant. Pour son premier court métrage, Edson Sithole met le doigt sur les conflits familiaux, mais aussi sur le climat sociétal auquel les jeunes peuvent faire face, avec les normes, modes et pratiques à suivre afin de s'intégrer. L'identification à sa propre culture d'origine et à son nouvel environnement est au cœur du film. – Aurore Laforge, Vues d'Afrique

Sur les traces de John Ware, de Cheryl Foggo

Sur les traces de John Ware, de Cheryl Foggo

Original et créatif, ce film de Cheryl Foggo qui se situe entre documentaire et fiction nous fait voyager dans le passé en retraçant l'histoire de John Ware, l’un des premiers cowboys noirs installé en Alberta. Un documentaire avec une qualité esthétique irréprochable, un côté épique très plaisant qui nous permet de découvrir tout un pan de l'histoire encore très méconnu, tout en abordant l'aspect de la discrimination à laquelle la diaspora africaine a dû faire face depuis. Une très belle proposition de l'ONF, qui va permettre de découvrir l'Ouest du Canada façon western. – Aurore Laforge, Vues d'Afrique

Sur les traces de John Ware sera disponible les 17 et 18 avril sur la plateforme de TV5.

Douleurs de travail, d’Alexander Storm et Bren Lopez

Douleurs de travail, d’Alexander Storm et Bren Lopez

Dans ce film d'animation d’Alexander Storm et Bren Lopez, ce n'est pas tant la technique qui est importante, mais bien le sujet traité, qui est basé sur une histoire vraie. De manière simple, vulgarisé pour qu'il soit compréhensible pour tous, Douleurs de travail s’intéresse aux enjeux qui affectent particulièrement le Soudan du Sud et dont on entend très peu parler, c’est-à-dire les difficultés que doivent surmonter les sages-femmes avec des méthodes conventionnelles qui ne fonctionnent pas tout le temps et peu d'autres ressources. Ce qui émeut dans ce film, c'est l'empathie et l'ingéniosité de cette femme que nous suivons et qui fait tout pour sauver des vies. Plusieurs émotions nous traversent en le regardant. On le termine avec un soulagement et en se sentant heureux du dénouement! – Aurore Laforge, Vues d'Afrique

Il est très difficile de ne pas en dire plus sur le reste de la sélection québécoise et canadienne de Vues d’Afrique, qui est très riche et qui a un bel avenir devant elle grâce au dévouement, à la créativité et au talent des cinéastes d'ici, comme Anjali Nayar avec son film De l'eau et du pétrole.Ils sont tous mes coups de cœur pour tout ce qu'ils font, représentent et traduisent à travers leurs œuvres! – Aurore Laforge, Vues d'Afrique

Vous désirez être informé·e de nos prochaines suggestions culturelles? Abonnez-vous!

Requis

Rester chez soi ne veut pas dire que vous devez vous sentir esseulé·e. Joignez vous à notre mouvement en vous abonnant!

Requis
Requis
Requis
Requis
Dans cet article
Défendons ensemble nos intérêts culturels et économiques.
Suivant
Nos coups de cœur