Skip to contentSkip to navigation
Communiqué des AMIS de la radiodiffusion canadienne au sujet du remaniement ministériel

Communiqué des AMIS de la radiodiffusion canadienne au sujet du remaniement ministériel

le
18 juillet 2018

« Les AMIS garde espoir. La nomination de Pablo Rodriguez à titre de ministre du Patrimoine canadien est peut-être un signe qu’Ottawa entend revoir sa politique accordant un traitement préférentiel aux géants étrangers de l’internet tels que Facebook, Google et Netflix, qui opèrent présentement selon leurs propres règles » a déclaré le directeur général et porte-parole Daniel Bernhard.

Pour diffusion immédiate

Toronto – Le groupe sentinelle Les AMIS de la radiodiffusion canadienne, en réaction au remaniement ministériel fédéral, émet la déclaration suivante :

« Les AMIS garde espoir. La nomination de Pablo Rodriguez à titre de ministre du Patrimoine canadien est peut-être un signe qu’Ottawa entend revoir sa politique accordant un traitement préférentiel aux géants étrangers de l’internet tels que Facebook, Google et Netflix, qui opèrent présentement selon leurs propres règles » a déclaré le directeur général et porte-parole Daniel Bernhard.

« Le journalisme canadien est au bord du gouffre ; les médias canadiens s’éteignent à un rythme effarant. Au lieu d’intervenir pour sauver le journalisme et la démocratie au Canada, le gouvernement a choisi de subventionner le coût des annonces vendues par Google et Facebook.

« La Loi de l’impôt sur le revenu présente une mesure financière dissuasive pour les compagnies qui souhaitent annoncer dans les journaux, magazines et chaines télé étrangers, mais Ottawa n’appliquent pas ces règles à la publicité en ligne. Les compagnies qui achètent de la publicité auprès de médias étrangers comme Google et Facebook peuvent donc éviter la pénalité, allégeant ainsi leur fardeau fiscal de 1,3 milliard de dollars annuellement.

« Notre message au Ministre Rodriguez : le gouvernement doit cesser de faire passer la Californie avant le Canada. Nous sommes encouragés que le gouvernement ait reconnu le besoin de changement au ministère du Patrimoine canadien et nous espérons de tout coeur que vous passerez à l’action.

« Il ne s’agit pas seulement des nouvelles. La ministre précédente a laissé Netflix agir à sa guise en matière de contenu canadien, en signant une entente complaisante qui permet à Netflix d’économiser des centaines de millions de dollars qui seraient autrement dépensés en programmation canadienne.

« Il est grand temps de passer à l’action. Nous offrons nos vœux de réussite au ministre Rodriguez pour le traitement de ces questions pressantes. »

Les AMIS de la radiodiffusion canadienne est un groupe indépendant qui joue un rôle de sentinelle de la programmation canadienne. Les AMIS est soutenu par

364 000 canadiens et n’est affilié à aucun diffuseur, ni parti politique.

-30-

Renseignements :
Jim Thompson : jim@les-amis.ca, 613-567-9592

Dans cet article
Défendons ensemble nos intérêts culturels et économiques.