Skip to contentSkip to navigation
De nouvelles publicités radiophoniques appellent Ottawa à cesser de subventionner les sites d'information indésirables qui tuent le vrai journalisme

De nouvelles publicités radiophoniques appellent Ottawa à cesser de subventionner les sites d'information indésirables qui tuent le vrai journalisme

le
09 septembre 2019
De nouvelles publicités radiophoniques appellent Ottawa à cesser de subventionner les sites d'information indésirables qui tuent le vrai journalisme

(Toronto) Les AMIS de la radiodiffusion ont publié une série d'annonces radiophoniques qui seront diffusées à Montréal, Ottawa, Toronto et Vancouver à partir de la semaine prochaine.

Ces publicités proposent un regard humoristique sur un avenir possible, où les médias sociaux seraient notre seule source d’information. Elles signalent aux Canadiens et aux Canadiennes que la politique gouvernementale avantage les entreprises de médias sociaux qui diffusent des informations fausses ou trompeuses, et ce aux dépens d'un journalisme canadien crédible.

Le directeur général des AMIS de la radiodiffusion, Daniel Bernhard, commente : « Il n’y a pas de démocratie sans journalisme, et le journalisme canadien se meurt. Nous tâchons de faire réaliser à la population canadienne qu’il ne s’agit pas d’une mort naturelle : Ottawa aggrave le problème en finançant à coup de milliards les compagnies médiatiques numériques étrangères – ces mêmes corporations qui mènent à leur perte les sources journalistiques fiables et professionnelles. »

Les AMIS demandent à tous les partis fédéraux de s’engager publiquement à faire cesser le traitement spécial dont profitent Facebook, Google, Netflix et d’autres grandes entreprises étrangères de médias en ligne, et à leur imposer les mêmes exigences fiscales et juridiques que celles qui sont imposées aux entreprises canadiennes. Les données recueillies par les AMIS permettent d’estimer que la suppression d’une échappatoire fiscale pourrait rapporter jusqu’à 500 millions de dollars au secteur canadien des médias, sans aucun frais pour les contribuables.

« À l'heure actuelle, le gouvernement fédéral autorise Facebook, Google, Netflix et d'autres sociétés numériques étrangères à faire leur propre loi. Mais nous sommes chez nous. Nous devrions pouvoir légiférer nous-mêmes. Tout parti qui souhaite former un gouvernement devrait montrer qu'il est digne du pouvoir », a déclaré Bernhard.

Les publicités sont disponibles en français via les liens suivants :

https://www.youtube.com/watch?v=fZ_DzBaBkdg

https://www.youtube.com/watch?v=yl94sEtipVA

Les publicités sont disponibles en anglais via les liens suivants :

https://www.youtube.com/watch?v=S_Pz1TOZ-58

https://www.youtube.com/watch?v=YwxB4uTwVfo

https://www.youtube.com/watch?v=AnLudpAfzIY

-30-

Pour plus d’information, contactez Jim Thompson : jim@les-amis.ca 613-447-9592

Restez informé, rejoignez la liste d'envoi des AMIS

Requis

Vous êtes à deux pas de compléter votre profil.

Requis
Requis
Requis
Requis
Défendons ensemble nos intérêts culturels et économiques.