Skip to contentSkip to navigation
Joignez-vous
aux Amis
Festival du film Black de Montréal : les coups de cœur de Fabienne Colas

Festival du film Black de Montréal : les coups de cœur de Fabienne Colas

le
29 septembre 2020

La présidente et fondatrice du Festival international du film Black vous révèle ses coups de cœur de la présente édition. Abonnez-vous à notre infolettrepour recevoir nos prochains coups de cœur culturels.

Festival du film Black de Montréal : les coups de cœur de Fabienne Colas

Fabienne Colas, présidente et fondatrice du Festival international du film Black de Montréal.

C’est grâce à la très dynamique Fabienne Colas et sa fondation qu’est né le Festival du film Haïtien de Montréal en 2005. Ayant pris de l'ampleur, il changera de nom quelques années plus tard pour devenir le Festival international du film Black de Montréal. La Fondation Fabienne Colas reproduira éventuellement la formule à Toronto et à Halifax, en plus de mettre sur pied plusieurs autres festivals et événements, dont Haïti en folie et le Festival du Film Québécois en Haïti.

Aujourd'hui, alors que la 16e édition du Festival international du film Black de Montréal bat son plein, nous avons demandé à Mme Colas de partager quelques-uns de ses films coups de cœur parmi la programmation de cette année avec vous, ce qu'elle a gentiment accepté de faire. Si vous n'habitez pas Montréal, n’ayez crainte! Vous n'avez nul besoin de vous y trouver physiquement pour profiter de l'offre du FIFBM. Tout se déroule en ligne, et ce, jusqu'au 4 octobre.

Branchez-vous à votre culture en vous abonnant aujourd'hui!

Requis

Requis
Requis
Requis
Requis
Image tirée du film Le Cubain (version française de The Cuban), réalisé par Sergio Navaretta.

Image tirée du film Le Cubain (version française de The Cuban), réalisé par Sergio Navaretta.

Mon premier coup de cœur va à The Cuban (ou Le Cubain en version française), un film canadien de Sergio Navaretta, mettant en vedette Louis Gossett Jr. Nous l’avons choisi comme film d’ouverture du Festival du Film Black de Montréal car il raconte une histoire positive entre un homme âgé et sa jeune professeure de musique. Avec tout ce qui se passe dans l’actualité, cette histoire intergénérationnelle me va droit au cœur et rappelle l’importance de prendre soin de nos aînés. Ce film se démarque aussi de par le fait qu’il met en scène une relation de diversité culturelle entre une jeune fille blanche et un homme noir, réunis par leur passion commune pour la musique. – Fabienne Colas, présidente-fondatrice du FIFBM

Canada's Unchecked Racism, de Zoë Davidson.

Canada's Unchecked Racism, de Zoë Davidson.

J’ai aussi adoré Canada's Unchecked Racism, un documentaire réalisé par la Torontoise Zoë Davidson. Elle met en lumière le racisme pernicieux qui existe dans la Ville Reine en le décrivant de la sorte : « En grandissant en tant que Canadien non blanc, vous êtes quotidiennement confronté au racisme. Ce qui rend le racisme de Toronto si unique, c'est que vous ne le remarquez presque pas. » En quelques exemples éloquents, ce film vous démontre la dure réalité que les gens de race noire vivent quasi-quotidiennement. Ce genre de documentaire est nécessaire et devrait être vu par tout le monde. Vous pourrez d'ailleurs entendre la réalisatrice de Canada's Unchecked Racism prendre la parole dans le cadre de Rencontrez les cinéastes (panel anglophone),l'une des tables ronde du festival qui devrait s’avérer très intéressante. – FC

Feminine Hip-Hop, de Luis Petranko.

Feminine Hip-Hop, de Luis Petranko.

Feminine Hip-Hop est un court documentaire qui inspire une réflexion sur l’identité des femmes dans le milieu du hip-hop. À travers les yeux de Naïka Champaïgne, Icky Magdala et Samantha Hinds, trois artistes qui partagent une même passion, ce film nous donne accès à un regard féminin sur la scène hip-hop montréalaise – un milieu habituellement très masculin. Le réalisateur Luis Petranko participera également à notre panel de discussion Rencontrez les cinéastes,qui permettra d’alimenter la réflexion sur différents enjeux auxquels sont confrontées ces femmes. Ce documentaire s'intéresse à ce qui se déroule chez nous, et il parle avec authenticité de réalités de chez nous, grâce aux perspectives de trois différents individus, qui les vivent chacun à leur manière. – FC

Mahalia Melts In the Rain, de Carmine Pierre-Dufour & Emilie Mannering.

Mahalia Melts In the Rain, de Carmine Pierre-Dufour & Emilie Mannering.

Mahalia Melts In the Rain quant à lui, est un magnifique film de Carmine Pierre-Dufour et Emilie Mannering. Carmine est une personne très connue de la communauté noire, et nous sommes très choyés de présenter son court métrage dans le cadre de notre événement spécial en présentiel FIFBM dans les quartiers,à Montréal-Nord. À travers l’histoire de Mahalia, une petite fille noire âgée de 9 ans qui se sent différente des autres petites filles qui suivent des cours de ballet, on nous démontre le racisme de représentation. – FC

Vous désirez être informé·e de nos prochaines suggestions culturelles? Abonnez-vous!

Requis

Rester chez soi ne veut pas dire que vous devez vous sentir esseulé·e. Joignez vous à notre mouvement en vous abonnant!

Requis
Requis
Requis
Requis
Dans cet article
Défendons ensemble nos intérêts culturels et économiques.