Skip to contentSkip to navigation
Grande nouvelle à propos de notre campagne Colmatons la brèche !

Grande nouvelle à propos de notre campagne Colmatons la brèche !

le
29 août 2018

Jagmeet Singh, chef du NPD, en compagnie de Daniel Bernhard, directeur général des AMIS, lors de la déclaration aujourd'hui-même à Montréal.

NDP Leader, Jagmeet Singh with FRIENDS’ Executive Director, Daniel Bernhard at the Aug 28 announcement in Montreal.

Jagmeet Singh, chef du NPD, en compagnie de Daniel Bernhard, directeur général des AMIS, lors de la déclaration à Montréal, le 28 août 2018.

Depuis plus de 19 mois, les AMIS mène une campagne visant à colmater la brèche fiscale qui encourage les annonceurs d’ici à acheter de l’espace publicitaire auprès des géants étrangers du web tels que Google et Facebook, au détriment de nos médias locaux.

Le 28 août, le chef du NPD, Jagmeet Singh, a annoncé que son parti appuie sans réserve la proposition des AMIS de colmater la brèche fiscale qui ravage le journalisme canadien ; il est le premier chef de parti fédéral à le faire.

Cet appui marque une grande avancée pour notre campagne Colmatons la brèche!

Alors que plusieurs de nos régions perdent leurs nouvelles locales et que les emplois
de journalistes disparaissent à une vitesse exponentielle, notre milieu devient
dangereusement propice à la désinformation et à la propagation de fausses
nouvelles.

La brèche fiscale de la publicité sur internet exacerbe cette situation et, jusqu’à
l’annonce de M. Singh, aucun parti fédéral ne s’était engagé à y mettre fin. En
colmatant cette brèche, des centaines de millions de dollars seraient redirigés vers
nos médias et le trésor public s’enrichirait de plus d’un milliard de dollars
supplémentaires annuellement : de nouvelles ressources seraient ainsi générées
pour soutenir notre secteur culturel et notre diffuseur public.

Nous continuons d’inviter les autres partis politiques canadiens à se positionneront
face à cet enjeu crucial pour notre démocratie.

Défendons ensemble nos intérêts culturels et économiques.