Skip to contentSkip to navigation
Office national du film : nos coups de cœur

Office national du film : nos coups de cœur

Écrit par
Devin Ashton-Beaucage
le
23 mars 2020

Tout probablement comme vous, les AMIS pratiquent la distanciation sociale pour éviter que la COVID-19 ne se propage trop rapidement. Même si nous travaillons tous et toutes de la maison, nous nous efforçons toujours de bien vous servir et voulons faire en sorte que vous puissiez rester connectés à votre culture.

Office national du film : nos coups de cœur

De nos maisons à Montréal, Toronto et Ottawa à la vôtre – Bonjour! Nous espérons sincèrement que vous vous portez bien, malgré ce contexte de pandémie.

Puisque nous serons probablement isolés pendant un bout de temps, chacun et chacune de nos côtés, nous devrons apprendre à nous adapter à cette nouvelle réalité. Bien sûr, se balader dehors de temps à autre demeure une bonne idée pour ceux et celles qui n’ont pas la santé trop fragile, se lancer dans de grandes lectures ou des projets qui avaient été mis sur la glace, faute de temps, en sont d’autres, mais plusieurs d'entre nous se tourneront vers leurs écrans (bien) plus souvent qu’en temps normal, histoire de s’évader par-delà nos murs. Et comme tant de contenu s’offre déjà à nous par l’entremise de plateformes comme Netflix, Spotify ou YouTube, nous aimerions vous partager quelques bijoux de chez nous qui vous sont disponibles en ligne, mais auxquels vous n’aurez peut-être pas pensé ou vu passer dans ce vaste univers qu’est le Web.

Pour commencer, rendons-nous sur le site de l’Office national du film qui met plus de 3000 œuvres à votre disposition.

Connaissez-vous Norman McLaren, ce grand maître de l’animation, qui à travers son expérimentation a repoussé les limites techniques de sa discipline? Il est peut-être peu connu du grand public, mais c’est un véritable trésor national!

Écossais de naissance, il a fait carrière au sein de l’ONF à Montréal et est devenu maître de la pellicule, qu’il a manipulé de toutes sortes de manières, allant jusqu’à directement y dessiner les images et le son. Oui, oui!

Je vous recommande aujourd’hui de découvrir (ou redécouvrir) Pas de deux– une œuvre sublime de McLaren, appuyé par la conception sonore du compositeur Maurice Blackburn, où l’élégance de deux danseurs des Grands Ballets canadiens est rehaussée par les talents du cinéaste. – Devin Ashton-Beaucage

Michel Brault, Marcel Carrière, Claude Fournier et Claude Jutra nous amènent au Forum de Montréal dans les années 1960 pour nous faire découvrir un univers déchaîné où les foules se laissent complètement emporter par les histoires et les chorégraphies d’Édouard Carpentier et compagnie. Un portrait de société fascinant! – Devin Ashton-Beaucage

Gagnant de l’Oscar du meilleur court métrage d’animation en 2004, Ryan, du cinéaste Chris Landreth, est en quelque sorte un hommage au réalisateur de cinéma d’animation Ryan Larkin. Landreth s’est servi d’enregistrements audio autour desquels il a créé un film d’animation hors de l’ordinaire, à la pointe de la technologie 3D de l’époque et qui illustre le talent et les déboires de son sujet de manière marquante. – Devin Ashton-Beaucage

Restez informé(e), rejoignez la liste d'envoi des AMIS

Requis

Vous êtes à deux pas de compléter votre profil.

Requis
Requis
Requis
Requis
Dans cet article
Défendons ensemble nos intérêts culturels et économiques.