Skip to contentSkip to navigation
Réunir les nations pour regarder les voix autochtones bouleverser le paysage culturel

Réunir les nations pour regarder les voix autochtones bouleverser le paysage culturel

Écrit par
Niki Little
le
22 octobre 2019

Célébrant son 20e anniversaire, le Festival imagineNATIVE Film + Media Arts est devenu le plus grand festival au monde qui fait la promotion de contenu médiatique autochtone, mettant de l’avant les vies, les préoccupations comme les innovations des Autochtones de partout au monde.

Réunir les nations pour regarder les voix autochtones bouleverser le paysage culturel

Un plan du film Mni-Wiconi Mitakuyelo de la réalisatrice Victoria Anderson-Gardner. Les thèmes de la justice sociale, de la langue, du temps et du territoire sont traités tout au long du festival.

Raconter des histoires fait partie des racines qui constituent les cultures autochtones.

Wabiska Maengun n' dizinkaa, mon nom est Niki Little. Kistiganwacheeng ndoonjiba, je suis Anishininew, de la Première Nation Garden Hill, au Manitoba. J’ai débuté mon mandat comme directrice artistique du imagineNATIVE Film + Media Arts Festival à la mi-mai, cette année.

imagineNATIVE a été fondé il y a 20 ans par Cynthia Lickers-Sage. Son but était simple et pourtant profondément politique et important : occuper plus d’espace et augmenter la visibilité des conteurs autochtones qui racontent des histoires avec des images. Depuis 1999, nous sommes devenus le plus grand diffuseur de contenu médiatique autochtone. Notre organisation est reconnue comme incontournable pour l’excellence et l’innovation dans les films, les vidéos et les arts médiatiques autochtones. Cette année, le Festival (#iN20) prend place du jeudi 22 octobre au samedi 27 octobre.

C’est un réel honneur, un réel privilège de pouvoir se réunir en tant que festival chaque automne afin d’attester du continuum des récits autochtones. Les arts médiatiques et les images en mouvement permettent de mettre en lumière autant les préoccupations les plus graves que les idées les plus profondes au sujet de nos identités en tant que personnes autochtones de partout à travers le monde. Nos vies. Nos intérêts. Nos voix. Nos communautés.

Le territoire qu’occupe le Festival imagineNATIVE fait partie des terres cédées en vertu d’un traité et du territoire des Mississaugas du Credit. C’est le territoire traditionnel des nations haudonausonee, anishnaabe et huron-wendat et il souscrit aux termes du traité du Plat à une cuillère, une alliance entre les Haudonausonee et les Anishnaabe.

Les films révèlent que quelque chose de dynamique est en train de se passer, alors qu’une marée d’innovation et d’expressivité autochtone bouleverse irrémédiablement le paysage culturel.

Ce territoire a été un lieu de rassemblement pour les nations autochtones depuis des temps immémoriaux, et le Festival imagineNATIVE réunit des nations du monde entier afin d’échanger des idées, de créer des espaces et de se rassembler avec sa famille globale. C’est un moment qui ressemble à un camp d’automne, un moment de récolte, de moisson et de célébrations après un répit bien mérité. Le festival accueille les pratiques artistiques de 201 artistes représentant 101 nations autochtones. Il donne la voix à plus de 30 langues autochtones. Il s’agit sans contredit du plus grand festival intertribal (rassemblement de plusieurs nations) dans le monde, et il est au cœur d’une croissance culturelle et une extraordinaire inventivité.

Cette année, le festival sera plus significatif et diversifié que jamais. Il s’ouvre avec la projection au Hot Docs Ted Rogers Cinema de One Day in the Life of Noah Piugattuk, de Zacharias Kunuk's, un projet soutenu par APTN. Ce film investit profondément les questions de justice sociale, de la langue, du temps et du territoire, des thématiques qui traversent la programmation du festival. Nous présentons, lors de cette édition, plus de films que jamais au TIFF Bell Lightbox : 13 longs-métrages documentaires, neuf longs-métrages de fiction et 12 courts-métrages. Les films sont sous-titrés et cinq d’entre eux sont accessibles aux personnes en fauteuils roulants.

Les films révèlent que quelque chose de dynamique est en train de se passer, alors qu’une marée d’innovation et d’expressivité autochtone bouleverse irrémédiablement le paysage culturel. Parmi les moments forts de la programmation du in20, on retrouve Jordan River Anderson, The Messenger de Alanis Obomsawin, Blood Quantum de Jeff Barnaby, nîpawistamâsowin: We Will Stand Up de Tasha Hubbard et une rétrospective du travail du cinéaste Hopi Victor Masayesva Jr., commissarié par la Dre Dorothy Christian.

Pour la deuxième année de suite, nous présentons une journée de projections gratuites pour toutes les projections, le « TD FREE Friday », une initiative rendue possible grâce au soutien de la Banque TD. Le samedi 27 octobre, le soir du gala de clôture, appuyé par MADE-NOUS, le film The Sun Above Me Never Sets sera diffusé. Ce premier long métrage du réalisateur Lyubov Borisova, sera projeté au TIFF Bell Lightbox.

Le temps et le territoire, plus spécifiquement, la manière dont les Autochtones investissent leur relation au temps et au territoire, est l’un des fils conducteurs du festival. En réfléchissant au lieu où nous nous tenons, nous nous rassemblerons pour nous remémorer les 20 dernières années mais aussi afin d’accueillir de nouvelles voix. Pour la deuxième fois, nous avons établi un partenariat avec l’organisation de Hambourg A Wall is a Screen. À la fois parcours déambulatoire et projection de films, A Wall is a Screen organise la projection de courts-métrages autochtones sur différentes surfaces du centre-ville de Toronto, au travers d’un parcours urbain qui demeure secret. L’évènement débutera à l’extérieur de la bibliothèque E.J. Pratt Library de l’Université de Toronto, sur le campus Université de Victoria, à 7:30 p.m.

Comme festival, nous voulons rendre compte des différentes manières de s’exprimer au travers de notre programmation, qui compte huit expositions, six tables rondes et conférences d’artistes, ainsi que le iNDigital Space et le Art Crawl, un évènement qui revient chaque année.

Ayant à cœur la collectivité et les entreprises collaboratives, nous sommes chanceux de nous associer avec A Space Gallery, Trinity Square Video, Canadian Filmmaker's Distribution Centre, Onsite Gallery, YYZ Artists' Outlet et Prefix ICA afin de présenter l’art contemporain créé par 29 artistes autochtones du monde circumpolaire, de Aotearoa (Nouvelle-Zélande) à l’Île de la Tortue (Canada) pour cette édition du Art Crawl, qui aura lieu le 24 octobre.


À lire aussi :


De plus, nous sommes heureux de notre partenariat avec le Musée des beaux-arts de l'Ontario avec qui nous co-présentons In Pursuit of Venus [infected] de Lisa Reihana, une projection multimédia et immersive de 64 minutes commissariée par Julie Nagam, programmée jusqu’au 29 mars 2020. Nous invitons notre communauté à se joindre à Lisa Reihana et à Julie Nagam pour une table ronde qui aura lieu à la salle Baillie Court du Musée des beaux-arts de l’Ontario le 25 octobre, à 18h.

Désirant mettre de l’avant l’innovation autochtone, l’Espace iNDigital d’imagineNative exposera 19 œuvres numériques et interactives. Ce passionnant espace interactif et éducatif vise à mettre de l’avant la présentation, le développement et les discours autour des œuvres médiatiques et numériques autochtones. Le public sera aussi invité à écouter 14 œuvres audio, de radiodiffusion, de baladodiffusion et des pièces sonores au premier étage du TIFF Bell Lightbox. Nous présenterons également notre spectacle annuel The Beat, co présenté par Revolutions Per Minute (RPM), avec des performances en direct et la présentation du prix iN Bullseye, d’une valeur de 10 000$, en partenariat avec Slaight Music.

Les journées de l’industrie (Industry Days) au festival imagineNATIVE souhaitent épauler la force créatrice derrière nos histoires et la réflexion pour le futur des Autochtones en présentant plus de trente tables rondes, ateliers, séances de réseautage et activités sociales qui sont axés spécifiquement sur l’avancement des carrières, des pratiques artistiques et sur l’amélioration des réseaux des créateurs médiatiques autochtones.

Les festivités d’in20 vont culminer le 26 octobre avec le 20e anniversaire du Festival imagineNative. Le plus gros évènement social de notre calendrier est une soirée de danse, de musique, de performance, remplie de nourriture et de plaisir au Pilsner Hall du Steamwhistle Brewery.

Les journées de l’industrie au Festival imagineNATIVE vont présenter plus de 30 tables rondes, ateliers, séances de réseautage et activités sociales axés sur l’avancement des carrières, des pratiques artistiques et de la constitution de réseaux pour les créateurs autochtones du monde des médias.

La célébration et la reconnaissance sont au rendez-vous à imagineNATIVE et nous serons heureux d’honorer les cinéastes gagnants de cette année lors de la soirée de remise des prix. Animé par l’humoriste Ryan McMahon, cet évènement présentera une performance spéciale de la cinéaste Alanis Obomsawin, dont le travail est reconnu partout.

imagineNATIVE est aussi heureux d’annoncer que le Prix d’excellence 2019 August Schellenberg est remis à Michelle Trush. Ce prix a été créé en partenariat avec l’ACTRA et Joan Karasevich Schellenberg afin d’honorer la mémoire de son défunt mari, le légendaire acteur August (Augie) Schellenberg, ainsi que l’essence de son travail.

Miikwehc aux artistes de ce festival pour tout votre amour et votre travail, ainsi qu’à notre communauté, qui supporte imagineNATIVE depuis les splendides 20 dernières années, pendant que nous continuons à grandir.

Le festival imagineNATIVE Media + Arts Festival aura lieu du 22 au 27 octobre à divers endroits à Toronto. Pour plus d'informations sur le festival et l'organisation, visitez leur site web.

Restez informé, rejoignez la liste d'envoi des AMIS

Requis

Vous êtes à deux pas de compléter votre profil.

Requis
Requis
Requis
Requis
Requis
Requis
Défendons ensemble nos intérêts culturels et économiques.