Skip to contentSkip to navigation
Joignez-vous
aux Amis
Un théâtre en 360 secondes ...le retour!

Un théâtre en 360 secondes ... le retour!

le
24 novembre 2020

Découvrez quatre nouvelles capsules d'Un théâtre en 360 secondes et abonnez-vous à notre infolettrepour recevoir tous nos coups de cœur culturels par courriel.

Un théâtre en 360 secondes ... le retour!

Image : Jessyca Viens-Gaboriau

S'étant servi de notre projet Racontons nos histoires · ensemblecomme tremplin pour lancer le concept au printemps dernier, le metteur en scène Frédérick Moreau nous revient aujourd'hui avec plusieurs nouvelles capsules d'Un théâtre en 360 secondes. Chaque capsule met en scène une rencontre entre Frédérick et une conceptrice ou un concepteur de discipline différente. Les deux discuteront de la réalisation d'une œuvre théâtrale, des éléments marquants qui gagneraient à être mis en évidence selon eux, et de la touche personnelle qu'ils voudraient ajouter à la production. Ainsi, dans ce projet unique, Frédérick et ses acolytes vous dévoilent des étapes de la production d'une pièce auxquelles vous n'assisteriez pas normalement et vous offrent par le fait même la chance de porter un regard différent sur le théâtre et la production culturelle de manière plus générale.

Branchez-vous à votre culture en vous abonnant aujourd'hui!

Requis

Requis
Requis
Requis
Requis

En ces temps où le théâtre doit réinventer ses formes, les métiers de la production et de la scénographie (concepteur lumière, concepteur son, directeur technique, directeur de production, créateur de costume et de décor, etc.) sont davantage laissés pour compte puisque leur existence dépend souvent directement de leur existence sur la scène. En revanche, cette volonté de créer, d’inventer des concepts, de se retrouver autour d’une table de production est toujours là, fébrile et enthousiaste. J’ai ainsi créé une série de capsules afin de permettre à tout citoyen et grand public amateur de culture de garder une relation avec les créateurs de théâtre de l’ombre, de stimuler leur imagination et de maintenir ces métiers vivants. C’est aussi l’occasion de mettre en lumière tout le travail de notre scène culturelle et de la faire briller de mille feux.

Un théâtre en 360 secondes est une série de huit rencontres-éclairs où un metteur en scène ira à la rencontre de huit conceptrices et concepteurs dont les métiers sont dans l’ombre de la scène (décor, son, etc.). Le public sera témoin du speed dating créatif de six minutes des deux artistes qui devront s’entendre afin de trouver un concept original pour une pièce de théâtre inattendue…

En plus des capsules, diffusées en collaboration avec le Théâtre des deux Rives, le Cabaret du Vieux Saint-Jean et financées grâce au Conseil des arts du Canada, Les Amis de la radiodiffusion vous offrent un coup de cœur de certains de ces concepteurs en lien avec leur capsule afin de vous offrir en cadeau la culture et de la propager! – Frédérick Moreau

Un théâtre en 360 secondes - Conception de costumes d'Alexandra Lord

Conception de costumes

Des algues deviennent tissu et un ours polaire fait irruption en plein Zoom dans ce voyage Toronto-Montréal au cœur de la conception de costumes avec Alexandra Lord et Frederick Moreau. Attention… personne frileuse s’abstenir de faire cette excursion nordique au cœur de la pièce Sila de Chantal Bilodeau!

Un théâtre en 360 secondes - Conception sonore de Devin Ashton-Beaucage

Conception sonore

Une leçon de russe et des coups de masses sont au menu d’un speed dating créatif entre le concepteur sonore Devin Ashton-Beaucage et le metteur en scène Frédérick Moreau. Une occasion de découvrir le monde surréaliste de la pièce Le révizor de Nicolas Gogol.

Le coup de cœur de Devin Ashton-Beaucage : Rachel Therrien aux Jeudis Jazz
Bien que ce genre de diffusion ne puisse remplacer l'expérience d'assister à un spectacle en chair et en os, elle a tout de même une qualité très intimiste qui peut être assez frappante alors qu'elle nous relie d'une manière inhabituelle aux artistes en ce contexte où l'on demeure confiné la plupart du temps. Bref, la connexion peut sembler plus forte à certains égards.

Je suis tombé un peu par hasard sur cette performance en direct... mais avec un peu de retard. Je passais un dimanche matin seul et la musique de ce quatuor est venue agrémenter cette période étrange pour moi de manière fort agréable. Rachel Therrien (trompette), Jérôme Beaulieu (piano), Marika Galea (contrebasse), Noam Guerrier Freud (batterie) sont tous excellents, et la qualité de la prise de son nous permet de nous plonger en plein spectacle.

En souhaitant que ces Jeudis Jazz se poursuivent! –Devin Ashton-Beaucage

Un théâtre en 360 secondes - Assistance à la mise en scène de Bethzaïda Thomas

Assistance à la mise en scène

De la corruption et des magouilles politiques vous scandalisent dans cette rencontre artistique sur fond de bruits de construction entre Bethzaïda Thomas, assistante à la mise en scène et régisseure et Frederick Moreau, metteur en scène. Une occasion de dire : Allô… police! et de découvrir à quel point ce texte de Robert Gurik et Jean-Pierre Morin n’a pas vieilli!

Le coup de cœur de Bethzaïda Thomas : La charge de l’original épormyable, de Claude Gauvreau
La notion de pouvoir, de contrôle et d’abus dans Allô… police! m’a rappelé La charge de l’original épormyable de Claude Gauvreau. Dans ce cas, ce sont des psychiatres qui abuse de leur patient en influençant son comportement et en lui faisant croire que ça vient de lui et qu’il est malade. – Bethzaïda Thomas

Un théâtre en 360 secondes - Direction de production d'Andrée-Anne Pellerin

Direction de production

Chocs de la rencontre, chocs des cultures, chocs de la lecture sont au beau milieu de cette rencontre percutante de la directrice de production Andrée-Anne Pellerin et du metteur en scène Frederick Moreau avec le texte Ne blâmez jamais les Bédouins de René-Daniel Dubois.

Le coup de cœur d'Andrée-Anne Pellerin : 887, de Robert Lepage
Durant mes études en théâtre, j’ai eu la chance d’assister à la première montréalaise de 887 de Robert Lepage. Une œuvre remplie d'émotions, mais aussi d’histoire. L’histoire personnelle de son auteur, mais également l’histoire de notre Québec. Cette pièce m’a touchée par sa profondeur, mais aussi (et surtout) par ses prouesses techniques qui se fondent dans la beauté du texte. Une œuvre complète et puissante. – Andrée-Anne Pellerin

Vous désirez être informé·e de nos prochaines suggestions culturelles? Abonnez-vous!

Requis

Rester chez soi ne veut pas dire que vous devez vous sentir esseulé·e. Joignez vous à notre mouvement en vous abonnant!

Requis
Requis
Requis
Requis
Dans cet article
Défendons ensemble nos intérêts culturels et économiques.