Skip to contentSkip to navigation
Nos accomplissements | Les AMIS de la Radiodiffusion

Nos réalisations

Ensemble, nous protégeons notre souveraineté culturelle

Nos réalisations
364 000
concitoyennes et concitoyens soutiennent notre travail parce que nous obtenons des résultats concrets depuis 1985.
Fidèles au poste depuis 1985
Toujours monter la garde

Depuis les débuts de la radio, la réglementation encadrant les diffuseurs publics et le contenu canadien a toujours été en butte à la contestation. Chaque génération compte de valeureux militants qui ont tenu tête aux intérêts corporatifs pour défendre notre souveraineté culturelle. Nous sommes fiers de poursuivre cette tradition.

Grandes victoires depuis 1985
Les AMIS, ça fonctionne

1985 - 1991

1997

1998

2003

2006 - 2012

2013

2015

2016

2017

Mi-2017

2018

Les AMIS poussent le gouvernement Mulroney a créer un groupe de travail qui produira le Rapport Caplan-Sauvageau qui jette les bases de la Loi sur la radiodiffusion de 1991. Cette loi énonce clairement l'importance de la production de contenu canadien et le rôle essentiel que joue Radio-Canada.

Les AMIS déclenchent leur première grande campagne pour contester les compressions que Jean Chrétien inflige à Radio-Canada. Ce sont les plus grandes compressions budgétaires que la société ait jamais subies. Les AMIS distribuent 140 000 «trousses électorales» et autocollants dans 40 circonscriptions représentées par des députés libéraux ; de grandes campagnes de sensibilisation populaire sont menées sur le terrain. On demande aux candidats libéraux de s'engager à respecter «le serment de la SRC». Plusieurs candidats refusent et perdent leur siège à la faveur de candidats qui se sont engagés à respecter le serment. Sensibilisés à la grogne populaire, les Libéraux de Jean Chrétien augmentent le financement de Radio-Canada dans le Budget 1998.

Une campagne très réussie des AMIS empêche l’adoption du projet de loi omnibus C-44 qui aurait compromis l'indépendance de la SRC face au gouvernement fédéral.

Les AMIS produisent leur première campagne publicitaire télévisée intitulée Telling Our Own Stories. L'humour de ces pubs est encore au goût du jour.

Les AMIS détournent les plans de privatisation de Radio-Canada du gouvernement Harper en réussissant à retarder l’introduction de publicités sur les ondes d’Espace Musique.

Ayant gardé l’attention du public sur les compressions répétées du gouvernement Harper à Radio-Canada, les AMIS révèlent une clause enfouie dans le projet de loi omnibus C-60 qui soumettrait Radio-Canada à la Loi sur la gestion des finances publiques, ce qui limiterait considérablement son indépendance. Les AMIS commandent un avis juridique d’experts et déclenchent une campagne d'envergure pour contrer les attaques sournoises de Harper sur la SRC.

Après avoir travaillé à dévoiler les plans secrets du gouvernement Harper pour Radio-Canada pendant près de dix ans, les AMIS déclenchent la campagne multi-plateformes Votons SRC! et diffusent des entrevues exhaustives avec les chefs des partis fédéraux. Stephen Harper ne répond pas à la demande, mais les chefs des libéraux, des néo-démocrates et des verts acceptent l’invitation. Justin Trudeau s'engage à répondre aux demandes des AMIS à la veille de l'élection, et remporte une majorité de sièges à la Chambre des communes.

Des bénévoles des AMIS

Après des années de travail soutenu pour restaurer le budget de Radio-Canada et suite à de nombreux échanges avec le Parti libéral du Canada, le budget fédéral de 2016 dévoile une bonification de 675 millions de dollars au financement de Radio-Canada. La somme sera réinjectée graduellement sur plusieurs années.

La lutte des AMIS pour abolir les nominations partisanes au conseil d’administration de Radio-Canada est partiellement récompensée quand la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, annonce un nouveau processus de nomination plus transparent. Dorénavant, un comité consultatif indépendant guidera les choix de candidats au conseil d’administration et la présidence de Radio-Canada.

Un travail de recherche commandé par Les AMIS identifie une brèche fiscale à l’article 19 de la Loi de l'impôt sur le revenu qui laisse filer plus de 5 milliards de dollars en revenus publicitaires numériques - non imposables - vers l'étranger chaque année.

close the loophole

Les AMIS déclenchent une campagne nationale pour sauver les archives de Radio-Canada. Au bout d’une semaine et avec quelques 19 000 signatures à notre pétition, l'administration de la SRC change discrètement ses plans et annonce que les biens physiques ne seront finalement pas détruits.

Les AMIS en chiffres
18 000

Pancartes Votons SRC! installées dans des comtés pivots un peu partout au Canada lors de la campagne électorale fédérale de 2015.

981 925

Actions locales, posées par des citoyens mobilisés, depuis 2006.

3 400

Interventions personnalisées soumises au CRTC par nos sympathisantes et sympathisants lors du processus de renouvellement des licences de Radio-Canada en 2013.

82

Mémoires remis au CRTC sur les questions de politique et de licence.

33

Grands sondages d'opinion publique commandés à des firmes de recherche réputées.

27

Annonces placées dans des journaux nationaux pour attirer l'attention du public et de la classe politique sur nos enjeux.

24

Circonscriptions pivots où nos sympathisantes et sympathisants ont organisé des campagnes de mobilisation citoyenne en vue des élections fédérales de 2015.

1 Seul et unique

Organisme du genre dans le monde entier.

#1
Élections Canada rapporte que Les AMIS était l'organisme à but non-lucratif le plus actif pendant la campagne électorale fédérale de 2015.
Levez-vous et défendons ensemble notre culture et notre démocratie.