En savoir plus

Déclaration du regroupement citoyen Les AMIS suite à l’élection d’un gouvernement libéral minoritaire

OTTAWA, 21 SEPTEMBRE, 2021 – La présidente du conseil d’administration pour Les AMIS, Raymonde Lavoie, a émis la déclaration suivante :

« Tout au long de l’élection fédérale 2021, Les AMIS et nos milliers de sympathisants ont travaillé sans relâche pour défendre nos voix, et en faire un enjeu important pour les candidates et candidats à travers le pays.

Des centaines de lettres au rédacteur ont été publiées dans des journaux à travers le pays. Des milliers de Canadiennes et Canadiens ont écrit directement à leurs candidat(e)s pour exprimer leur soutien pour les histoires d’ici. Plusieurs autres ont appelé leurs candidat(e)s pour les mêmes raisons. Les dirigeants politiques ne devraient avoir aucun doute que les Canadiennes et Canadiens se soucient profondément de nos médias et de notre journalisme.

Maintenant que les résultats de l’élection ont été annoncés, nous sommes impatients de poursuivre le travail avec le premier ministre Trudeau et le gouvernement libéral sur ces enjeux importants. Nous étions heureux de constater que les libéraux avaient formulé des promesses électorales claires sur 4 de nos enjeux principaux :

Assurer un Radio-Canada/CBC plus fort, avec moins de publicités; Exiger que les plateformes de diffusion en continu contribuent aux histoires d’ici; Prendre des mesures législatives qui assureront que Google et Facebook compensent les créateurs de contenus journalistiques canadiens, y compris Radio-Canada; Instaurer des mesures pour contrer le contenu haineux en ligne.

Nos sympathisants se sont engagés à voter uniquement pour un parti qui défendrait notre diffuseur public ainsi que les histoires d’ici. Nous communiquerons rapidement avec le gouvernement afin de nous assurer qu’il respecte sa promesse d’agir sur ses engagements dans les cent premiers jours de son mandat. Les AMIS est prêt à s’assurer que le gouvernement libéral respecte ses promesses électorales et nous anticipons une collaboration étroite au cours de la prochaine législature. »